JORFTEXT000030027153

Jolie vidéo de Thinkerview: DGSE : L'impuissance de l'état.

(1h40) un citoyen aide la DGSE, et mène ses actions perso.

(pub gratuite)
De: L'objectif de fin de COM
est ainsi atteint
Objet:
à commercialiser, l'institut doit poursuivre la quête de nouveaux mandats. Le nombre cumulé d'heures de programmes prises en mandat d'exploitation en 2013 est de 11 196 heures pour un objectif du COM de 4 000 heures. Parmi ces nouveaux mandats, l'institut a signé en 2013 une convention avec le Centre Pompidou
Le nombre de chaînes captées
au titre du dépôt légal de radiotélévisions en 2013 se monte à 115 dont 94 télévisions et 21 radios. L'objectif de fin de COM (120) devrait être atteint. Il tient compte du développement du paysage audiovisuel depuis le début des années 2000. Concernant Radio France
dont la convention vient d'être renouvelée, le conseil se félicite que l'archivage des stations locales du réseau France Bleu soit désormais d'actualité. Enfin, le nombre de sites Web captés
au titre du dépôt légal est en constante augmentation à 9 732 sites soit près de 12 % de sites supplémentaires par rapport à 2012
II. - La valorisation des collections
Dans le cadre de sa mission de rendre accessibles à tous les publics les collections audiovisuelles qu'il gère, l'institut doit notamment consolider et étendre ses relations avec les diffuseurs. En 2013 le chiffre d'affaires de cession de droits s'élevait à 23,8 M€ (- 5 % comparé à 2012) alors que l'objectif du COM était de 26,1 M€. Cette baisse est assez préoccupante dans la mesure où les cessions de droits représentent 60 % des ressources propres de la société
L'indicateur est largement respecté en ce qui concerne le nombre d'analyses juridiques de programmes et d'extrait certifiées : 30 413 pour un objectif de 28 000 en 2013. Le plan de capitalisation juridique (PCJ) participe à l'image de l'INA dans sa capacité à respecter ses engagements légaux et contractuels vis-à-vis des ayants droit
Groupe:
habilitation
04 Janvier 201504/01/2015
De:
On
notera toutefois que depuis 2011 la part des frais de personnel sur les ressources est en constante augmentation (51 % en 2011, 52 % en 2012, 54 % en 2013). Par ailleurs, ce ratio est calculé par rapport aux produits et non par rapport aux charges d'exploitation
Objet:
L'enseignement supérieur délivré par l'institut dans le cadre d'INA Sup
treize diplômes dont trois sont spécifiques à l'INA. L'indicateur permettant de mesurer la création de formations initiales ne progresse plus depuis 2009. Malgré un objectif de cinq formations associées à la recherche en 2013, seules trois formations l'ont été, deux en musicologie et une en sciences et technologie. La complexité financière de la mise en œuvre des formations et les implications en termes d'infrastructure semblent expliquer le non-respect de cet objectif
En 2013, le chiffre d'affaires (recettes propres) de l'INA est en diminution de 3 %. Il s'élève à 39,756 M€. Parallèlement, les charges d'exploitation sont en baisse de 2 % et s'établissent à 110,786 M€. Pour mémoire, l'exercice 2012 supportait la comptabilisation de charges d'assurances liées à la revalorisation du risque estimé de l'indemnité de départ en retraite, à la suite de la signature de l'accord collectif. Néanmoins, pour la seizième année consécutive, le résultat net de l'entreprise est positif
S'agissant des ressources propres de l'entreprise, elles sont en baisse sur l'ensemble des directions. Trois directions représentent 96 % des recettes propres. Il s'agit des directions Contenus, Collections et Enseignement et recherche
Concernant le pôle Contenus, la forte baisse du chiffre d'affaires Extraits par rapport à 2012 est la conséquence de la baisse d'activité sur le segment du divertissement (- 25 % sur les cessions « variétés »). Selon l'INA, la nouvelle grille tarifaire (tarification à la seconde) mise en place en 2013 expliquerait 30 % de la baisse du chiffre d'affaires « extraits ». La refonte des systèmes de vente aux professionnels comme au grand public devrait permettre d'augmenter la visibilité commerciale des produits de l'institut
Le pôle Enseignement et recherche regroupe les activités liées aux savoirs, à leur transmission et à leur constitution. Son chiffre d'affaires s'établit à 8,53 M€ en 2013, en léger recul par rapport à 2012 (8,69 M€). La formation professionnelle, qui représente 59 % du total du chiffre d'affaires de ce pôle, baisse de 7 %. La refonte du catalogue de formation et la mise en place du nouveau site d'Issy-les-Moulineaux centré sur les formations à la stratégie, au marketing et au management des contenus devrait permettre de relancer l'activité de formation de l'INA
Groupe:
composition
04 Janvier 201504/01/2015
De:
Malgré
les efforts en termes de communication interne, l'objectif n'est pas atteint
Objet:
L'enseignement supérieur délivré par l'institut dans le cadre d'INA Sup
treize diplômes dont trois sont spécifiques à l'INA. L'indicateur permettant de mesurer la création de formations initiales ne progresse plus depuis 2009. Malgré un objectif de cinq formations associées à la recherche en 2013, seules trois formations l'ont été, deux en musicologie et une en sciences et technologie. La complexité financière de la mise en œuvre des formations et les implications en termes d'infrastructure semblent expliquer le non-respect de cet objectif
En 2013, le chiffre d'affaires (recettes propres) de l'INA est en diminution de 3 %. Il s'élève à 39,756 M€. Parallèlement, les charges d'exploitation sont en baisse de 2 % et s'établissent à 110,786 M€. Pour mémoire, l'exercice 2012 supportait la comptabilisation de charges d'assurances liées à la revalorisation du risque estimé de l'indemnité de départ en retraite, à la suite de la signature de l'accord collectif. Néanmoins, pour la seizième année consécutive, le résultat net de l'entreprise est positif
S'agissant des ressources propres de l'entreprise, elles sont en baisse sur l'ensemble des directions. Trois directions représentent 96 % des recettes propres. Il s'agit des directions Contenus, Collections et Enseignement et recherche
Concernant le pôle Contenus, la forte baisse du chiffre d'affaires Extraits par rapport à 2012 est la conséquence de la baisse d'activité sur le segment du divertissement (- 25 % sur les cessions « variétés »). Selon l'INA, la nouvelle grille tarifaire (tarification à la seconde) mise en place en 2013 expliquerait 30 % de la baisse du chiffre d'affaires « extraits ». La refonte des systèmes de vente aux professionnels comme au grand public devrait permettre d'augmenter la visibilité commerciale des produits de l'institut
Le pôle Enseignement et recherche regroupe les activités liées aux savoirs, à leur transmission et à leur constitution. Son chiffre d'affaires s'établit à 8,53 M€ en 2013, en léger recul par rapport à 2012 (8,69 M€). La formation professionnelle, qui représente 59 % du total du chiffre d'affaires de ce pôle, baisse de 7 %. La refonte du catalogue de formation et la mise en place du nouveau site d'Issy-les-Moulineaux centré sur les formations à la stratégie, au marketing et au management des contenus devrait permettre de relancer l'activité de formation de l'INA
Groupe:
composition
04 Janvier 201504/01/2015
De: Le conseil salue le dynamisme de l'INA dont l'offre de stage s'est renouvelée
enrichie de 20 % en 2013 notamment dans le domaine du numérique. L'institut a réussi à maintenir son chiffre d'affaires (8,534 M€ soit - 2 %) avec 28 % de nouveaux clients malgré une baisse de plus de 30 % de ses clients grands comptes
Objet:
L'enseignement supérieur délivré par l'institut dans le cadre d'INA Sup
treize diplômes dont trois sont spécifiques à l'INA. L'indicateur permettant de mesurer la création de formations initiales ne progresse plus depuis 2009. Malgré un objectif de cinq formations associées à la recherche en 2013, seules trois formations l'ont été, deux en musicologie et une en sciences et technologie. La complexité financière de la mise en œuvre des formations et les implications en termes d'infrastructure semblent expliquer le non-respect de cet objectif
De même, l'objectif de huit doctorants en 2013 n'est pas atteint. Leur nombre est d'ailleurs en retrait depuis le début de ce COM (4,7 en 2013). Le taux d'insertion professionnelle des diplômés reste, quant à lui, conforme aux objectifs du COM, même s'il est en très forte baisse par rapport à 2012
est de 72 % pour le 1er cycle et le 2e cycle contre respectivement 82 % et 83 % en 2012
Concernant la formation professionnelle délivrée par INA Expert, le taux de remplissage des stages sur catalogue atteint 79 %
Groupe:
composition
04 Janvier 201504/01/2015
De:
La
société a dû faire face à une diminution de son budget, liée principalement à la contribution de l'Institut national de l'audiovisuel au redressement des finances publiques
Objet:
L'enseignement supérieur délivré par l'institut dans le cadre d'INA Sup
treize diplômes dont trois sont spécifiques à l'INA. L'indicateur permettant de mesurer la création de formations initiales ne progresse plus depuis 2009. Malgré un objectif de cinq formations associées à la recherche en 2013, seules trois formations l'ont été, deux en musicologie et une en sciences et technologie. La complexité financière de la mise en œuvre des formations et les implications en termes d'infrastructure semblent expliquer le non-respect de cet objectif
De même, l'objectif de huit doctorants en 2013 n'est pas atteint. Leur nombre est d'ailleurs en retrait depuis le début de ce COM (4,7 en 2013). Le taux d'insertion professionnelle des diplômés reste, quant à lui, conforme aux objectifs du COM, même s'il est en très forte baisse par rapport à 2012
IV. - La gestion de l'entreprise
La contribution publique perçue par l'INA s'élève à 89,89 M€ (en baisse de 1 % par rapport à 2012)
Groupe:
composition
04 Janvier 201504/01/2015

J'ai transpiré des centaines d'heures pour cette base, et ca continue. Vous aussi, aidez-moi à la nettoyer.